le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  Alex427 le Mer 16 Mar - 19:32

Les récents évènements au Japon, avec ses centaines de milliers d'évacués me donnent envie de partager avec vous ceci.

Je me défend toutefois de vouloir faire du catastrophisme, le but du post est juste de partager un concept existant.

Le sac d'évacuation, internationalement connu sous le diminutif de BOB (Bug Out Bag) est un concept méconnu dans nos régions relativement peu exposées aux catastrophes. En france, c'est souvent perçu comme un délire de survivaliste parano, et pourtant, le BOB peut vous sauver la vie, en particulier si vous êtes en zone urbaine.

Le principe de base est simple : avoir, toujours prêt à son domicile, un sac contenant du matériel utile afin d'assurer sa survie en cas de catastrophe, pour une durée moyenne de 3 jours (en général), le temps d'être évacué ou de s'être éloigné assez du sinistre. Bien sûr, le contenu doit être étudié en fonction des risques encourus dans la région d'habitation. Inutile pour nous aquitains d'avoir dans le sac du sérum contre le venin de cobra, alors que quelques pastilles d'Iode peuvent être utiles (la centrale du Blayais peut préparer un sale coup, qui sait. Wink).

L'adaptation est laissée à l'appréciation de chacun. Il faut penser aussi en terme de poids et de facilités de transport, d'ergonomie. Un sac à dos est bien sûr idéal, avec une contenance minimum d'une vingtaine de litres, si possible plus.

Un bon moyen pour réaliser son BOB est de penser en terme de modules, chaque module correspondant à un besoin important. Par exemple : module alimentation (popote, barres de céréales caloriques, sucre en dosette, sel, lignes de pêche), module hydratation (gobelet, gourde(s) ou bouteilles, pastilles de micropure), module abri et protection thermique (duvet, vêtements chauds, tarp ou toile de tente), module orientation (boussole, cartes locales), module hygiène-santé (1st aid kit, une réserve de médocs prescrit, ventoline de réserve pour les asthmatiques, thé, savon), etc....

Rien n'est obligatoire, rien n'est exhaustif, tout dépend de chacun. Le minimum est quand même de disposer d'un couteau, de quoi faire du feu (firesteel, briquet, allumettes), d'une lampe et d'un peu de cordelette.

Dans une situation de catastrophe sans évacuation, le premier réflexe à avoir est de collecter de l'eau douce potable. En cas de contamination, cette réserve sera la seule source d'eau potable. Remplir sa baignoire, ses bouteilles, ses gourdes aux premières alertes peut paraitre exagéré mais ô combien salvateur si le pire arrive. En cas de gros risque, la meilleure attitude reste l'évacuation calme mais si possible précoce (avant la foule), d'où l'intérêt d'avoir le sac prêt. La durée moyenne de 3 jours définie plus haut est surtout indexée sur la réserve d'eau, c'est la seule ressource indispensable à court, moyen et long terme dont le manque peut être dramatique. 3 jours parce qu'en cas d'obligation d'évacuer, il est difficile de transporter plus de 3 jours de réserve par personne, et on considère que 3 jours suffisent généralement à être secouru et pourvu en eau (amis, autorités, etc...).

On peut s'approvisionner en eau sur le parcours d'évacuation si elle n'est pas contaminée (selon la catastrophe). Il faut tout de même, afin de minimiser les risques, la filtrer (avec du tissu non teint), la faire bouillir et si possible mettre un cachet de micropure par litre.
Micropure : Avoir sur soi des tablettes de micropure est utile si la contamination supposée d'une eau est bactérienne. Les tablettes n'ont pas d'effet sur la pollution chimique (ça serait trop beau si on pouvait lutter contre les eaux polluées avec des cachetons). A ne pas oublier.
Si la pollution est chimique, on peut distiller l'eau en la faisant bouillir et en la recondensant, mais le procédé n'est matériellement pas évident à réaliser à l'arrache sur un parcours d'évacuation.
Bien sûr, jamais d'alcool (sauf pour désinfecter) ou de sodas dans ces situations. Ni de café, il déshydrate aussi.

Revenons au sac. Il doit correspondre à son environnement. Selon qu'on soit en zone urbaine ou si l'on fuit à la campagne, la contenu peut varier comme on l'a vu plus haut. Inutile (et dangereux) d'y inclure une pelle ou une machette en zone urbaine, par contre une lacrymo peut aider (dans une foule en panique, tout peut arriver). En zone naturelle, une pelle, un couteau de camp ou une scie, de bonnes chaussures sont de bons atouts.

Une évacuation se fait à pied, à vélo, en hélico, mais surtout pas en voiture. En cas de sinistre, les routes seront rapidement bloquées par une foule de réfugiés en bagnole, avec pour seul résultat de créer des bouchons monstres qui vous empêcherons de fuir la zone sinistrée. Les films catastrophes sont assez réalistes sur ce plan là.

Le BOB a un coût (hélas). Il vaut mieux bien penser ses besoins avant de foncer et de raquer. J'ai déjà fait 2-3 achats inutiles pour mon BOB comme ça (heureusement rien de trop cher). Le BOB a un usage hypothétique. Inutile donc de s'offrir le "super sac de couchage auto-chauffant qui parle et compte les moutons à votre place pour la somme dérisoire de 9999999999,99 €", un modèle standard, chaud mais léger et peu encombrant sera parfait et pourra aussi vous servir en randonnée (environ 50 € chez D*****on, ce qui est déjà cher).

Le mien (de BOB) est toujours en construction, il me manque 2-3 choses (un duvet pas trop énorme surtout), le voici pour info. Il est orienté milieu rural / naturel :

Sac à dos de 25 litres (qui va être changé pour un 45 ou 60 litres, car je ne peux pas tout mettre dedans).
Sac de couchage (encombrant, sera changé pour un modèle compact)
Tarp (comme une tente en plus léger et moins encombrant, et modulable)
Petite pelle-pioche pliante
Petite popote comprenant tasse, gamelle, poele, marmite et couverts
Gourde 1L (une deuxième plus grosse avec port bandouillère sera ajoutée)
Paracorde 10 m (cordelette hyper-résistante : 220 kg de traction, peut être séparée en 7 petits brins + un gros)
Boussole
Affûteur
Pierre à feu + Allumettes
Couteau de camp (assez solide pour couper un petit arbre - voir mes photos facebook - moins lourd et moins encombrant qu'une scie)
Vêtements de rechange dont chaussettes épaisses
Poncho
Gants et sous gants
Couverture de survie épaisse et réutilisable
Sacs plastiques
Pansements, savon, gel antibactérien
Thé (diurétique) en dosettes et sel (électrolyte) + sucre, le tout dans des tubes ependorff fermés.
Stylo et papier
Lampe à dynamo
Sifflet (pour la signalisation, plus efficace que de s'égosiller)
Lignes de pêche et hameçons

Et il manque plein de choses, en particulier un médikit plus complet, de l'Iode et des micropure. Le tout ne va pas excéder 10 à 15 kilos.
Il me sert à l'occasion de sac de rando, mais il est toujours prêt, au cas où, s'il faut partir en urgence, la gourde à côté prête à être remplie.

Voiloù. Un concept qui peut paraître étrange compte tenu des risques par chez nous, mais si ça se trouve les japonais se sont dit la même chose. ^^

Pour moi ça n'engage à pas grand chose vu que de toutes façons je me sers de ce matos pour la rando et le camping. Bref, c'est un bon outil pour éviter de se rendre compte, 12 heures après un départ précipité, que sans le confort ordinaire, la vie est dure. Smile

Un bon lien :
http://wiki.davidmanise.com/index.php/Bug_Out_Bag

Même un sac minimaliste peut faciliter la vie en cas de pépin, pour pas cher : Opinel + cordelette en chanvre + feu + poncho + vêtements chauds + barres énergétiques + eau + eau + eau.
avatar
Alex427
Petit Hippie

Messages : 134
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  Nyourk le Mer 16 Mar - 21:06

Et en cas d'attaque de zombies il faut se donner un point de rendez vous pour se défendre tous ensemble hein !

Sérieusement, merci pour le topo, ca m'intéressait d'en faire un.
avatar
Nyourk
Zombie Killeuse

Messages : 287
Date d'inscription : 19/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ninjaecoteam.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  Alex427 le Mer 16 Mar - 21:45

Si le sinistre implique des zombies j'ajoute la carabine et le plein de munitions au sac, ainsi qu'une machette et une plus grande pelle. Twisted Evil

Si tu veux d'autres conseils pour te lancer n'hésite pas à demander. Smile
avatar
Alex427
Petit Hippie

Messages : 134
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  Nyourk le Lun 22 Aoû - 16:20

Bien, je voulais m'occuper en en commençant un, mais je dois avoir à la maison 1 / 20 des objets proposés :D.

Sinon c'est un BOB pour le milieu rural, mais pour la ville ?

Tu n'as pas rajouté une photocopie de certains papiers qui peuvent être importants. Ça pourrait être utile nan ?
avatar
Nyourk
Zombie Killeuse

Messages : 287
Date d'inscription : 19/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ninjaecoteam.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  Alex427 le Mer 24 Aoû - 20:48

Très juste pour la photocopie des papiers.

Sinon pour le BOB urbain, partant donc du principe que les logements sont évacués mais pas la ville, pas de grands changements :
- La pelle, le couteau de camp et la boussole peuvent sauter, pour peu qu'on connaisse un peu la ville à condition d'y rester (pas un gros gain de poids et de toutes façons si on reste en ville on va crécher chez les amis qui sont de l'autre côté, en zone non sinistrée)
- Du matériel d'autodéfense - gel poivre - est recommandé (les sinistrés de la Nouvelle Orléans confirmeront)
- Des antibiotiques sont chaudement recommandés
- Un téléphone portable chargé à bloc
- Une radio à pile ou à dynamo pour se tenir informé

Mais de façon générale, il est suicidaire de rester dans un ville gravement sinistrée ou d'y camper. Les problèmes d'assainissement et la promiscuité feront de la ville un foyer épidémique doublé d'un coupe-gorge.

Pour ce qui nous concerne, le cas de sinistre le plus probable nécessitant une évac de Bordeaux est un accident de la centrale du Blayais. Dans ce cas là, la meilleure conduite à tenir est une évacuation vers le sud ou l'est.

Je recommande le sud pour 2 raisons :

- Le vent souffle ici d'ouest en est, donc les nuages radioactifs éventuels iront vers l'est.
- Le gros de la population évacuera vers la prochaine grande ville : Toulouse, à l'est. Et il est préférable d'éviter le flot paniqué des fuyants.

Bon, après le sud c'est dangereux, c'est bourré de landais, mais on ne peut pas tout avoir. ^^
avatar
Alex427
Petit Hippie

Messages : 134
Date d'inscription : 19/07/2010
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  Nyourk le Jeu 25 Aoû - 12:14

C'est vrai qu'on est pas vraiment loin de la centrale ...

Ok, beh je vais voir ce que je peux trouver ^^, merci bien !
avatar
Nyourk
Zombie Killeuse

Messages : 287
Date d'inscription : 19/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ninjaecoteam.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  sber le Jeu 8 Sep - 11:00

aprés quelques recherches sur l'iode j'ai pu constater que l'on pouvait en trouver en tant que complément alimentaire, est ce que la différence est vraiment significative?
de plus j'ai pu trouvé celui là qui semble correspondre à celui en cas de problème nucléaire : un avis sur la question?
http://www.123vitamine.com/catalog/product/view/id/41501/s/iodure-potassium-prix-reduit/category/1737/

sber
Sirène en arrêt maladie

Messages : 13
Date d'inscription : 19/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  Nyourk le Jeu 8 Sep - 11:35

J'aurais aimé qu'ils mettent la marque du fabriquant, le type etc. Mais sinon ça à l'air d'être ça nan ?
avatar
Nyourk
Zombie Killeuse

Messages : 287
Date d'inscription : 19/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://ninjaecoteam.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le Bug Out Bag (BOB) : le sac d'évacuation en cas de départ précipité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum